Ville des Ulis, terre de talents

www.lesulis.fr

Prévention : les chenilles processionnaires

Du 1 au 29 févr. 2020

En France, les chenilles processionnaires sont de plus en plus nombreuses.

Le réchauffement climatique est la raison de la prolifération de ces chenilles poilues sur le territoire d'Île-de-France. Elles passent l'hiver dans leurs cocons blancs cotonneux nichés dans les pins et les chênes, les quittent au début de la saison estivale et se déplacent en file indienne. C'est au cours de cette période appelée "la procession" qu'elles sont le plus dangereuses.

Quels sont les dangers ?

Nuisibles pour les animaux, mais aussi les hommes, le danger réside dans la toxine contenue dans les poils urticants de ces larves de paillons de nuit. Leurs contacts avec la peau peuvent provoquer de fortes irritations, des réactions cutanées et des réactions allergiques. Le plus souvent, le vent est responsable : les poils des chenilles sont très légers et se détachent facilement. Ils peuvent se déposer sur les vêtements, les cheveux...Un contact direct n'est pas le seul biais de transmission de poils de l'insecte.Il est également fortement déconseillé de toucher les cocons qui sont également potentiellement dangereux du faits de la présence de poils de chenilles à l'intérieur.

Comment limiter leur propagation ?

Ainsi, afin de limiter la prolifération de ces chenilles, les Espaces verts des Ulis se mobilisent et opèrent des actions préventives au cours de l'année afin de limiter leur propagation tout au long de l'année.

Automne : des nichoirs à mésanges sont installés près des colonies. Ces oiseaux sont friands de ces chenilles et en consomment plusieurs par jours.

Décembre : pose de sacs de collecte autour des troncs.

Mars : réalisation de l'échenillage (suppression des cocons) dans certaines zones de la ville, notamment près des groupes scolaires.

Juillet : incinération des sacs de collecte et installation de pièges à phéromones pour capturer un maximum de papillons mâles. Cette étape permet de limiter leur reproduction.

Que faire en cas de contact ?

L'homme : en cas de contact avec la peau, lavez-vous le plus vite possible et retirez vos vêtements et manipulez-les avec des gants. Il est conseillé de les laver et de les sécher à la température la plus élevée.

Les animaux : c'est pour les animaux que les chenilles sont les plus dangereuses. Si votre animal de compagnie a touché une chenille, surveillez-le. S'il salive beaucoup, qu'il vomit ou qu'il a des difficultés à respirer, emmenez-le d'urgence chez le vétérinaire.

 

 

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le

Envoyer Twitter Facebook Google+
Haut de page

Filtrer par thèmes

Retour à la page d'accueil Haut de page