Ville des Ulis, terre de talents

www.lesulis.fr

Participation Citoyenne

Contribuer à garantir la sécurité de son quartier, c’est possible grâce à la Participation citoyenne. La Ville a officialisé la mise en place de ce dispositif par la signature, le 12 avril 2016, d’une convention entre la Préfecture, la Direction départementale de la sécurité publique et la Mairie.

Quand débute le dispositif ?

Pour débuter l'opération, il ne manquait plus qu’à officialiser le dispositif avec les représentants de l’Etat. C’est chose faite depuis le mardi 12 avril 2016, avec la signature de la convention de Participation citoyenne entre Chantal Castelnot, Sous-Préfète, Françoise Marhuenda Maire des Ulis et le Commissaire Divisionnaire Lionel Vallence représentant Luc-Didier Mazoyer Directeur départemental de la sécurité publique de l’Essonne.

A quoi ça sert ?

C'est un dispositif qui vise à prévenir la délinquance en créant des espaces de solidarité entre voisins, une chaîne de vigilance structurée autour d’habitants d’une même résidence. Au-delà de la prévention des incivilités, c’est aussi et surtout une démarche d’entraide et d’attention envers le voisin qui ne sort plus et qui est peut-être en difficulté.

Cette démarche citoyenne permet d’associer les habitants à la sécurité de leur quartier par le biais d’un réseau de vigilance.

Où est-elle mise en place ?

Des habitants volontaires se sont proposés pour être correspondants de quartier. Ils centralisent les informations et servent de relais avec les forces de l’ordre. De même, la Police peut les alerter en cas de besoin. Ce dispositif n’a pas vocation à se substituer aux forces de sécurité.

La Participation citoyenne, sous le contrôle de la Police nationale et de la Police municipale, est mise en place dans les quartiers suivants : Queue d’oiseau, Vignes de Bures, Bois du roi, Tournemire, Mont-Ventoux, Mas Laurent, Jardin des Lys, Domaine des Ulis, Barceleau, Vaucouleur. Progressivement, le dispositif de Participation citoyenne sera étendu à l’ensemble du territoire de la commune.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le

Envoyer Twitter Facebook Google+
Haut de page
Retour à la page d'accueil Haut de page